21/11/2009

La frite, une invention namuroise: Viv' Nameur, Nameur po tot !

semaine_frites

Du 30 novembre au 6 décembre, c'est la semaine de la frite en Wallonie.

Un logo a été développé par la Région Wallonne afin d'identifier les friteries dont la vente de frites est l'activité principale, qui utilisent des pommes de terre fraîches de chez nous et proposent des portions à emporter.

Il y a un concours organisé où on peut remporter 1 an de frites gratuites!

Plus d'info sur:

http://www.semainedelafrite.be/

logo frite

Et bien entendu, pour couper court à toute fanfaronnade d'Outre-Quiévrain, je tiens à répéter que la frite est une invention namuroise:

http://www.pommesdeterre.be/frames.php?t=wa (on y trouve aussi des recettes)

http://www.frites.be/v4/index.cfm?context=article&ContentID=354

Le cri "Viv' Nameur, Nameur po tot !" trouve-t-il son origine dans un enthousiasme spontané de nos ancêtres pour la patate ? Le mystère reste entier.

En attendant, je ne résiste pas à vous reproduire le texte gourmand de la chanson:

Refrain :

Viv' Nameur, Nameur po tot !
Viv' Nameur, Nameur po tot !
Viv' Nameur, Nameur po tot !
Viv' Nameur po tot !

Ji sos dè l'reue Piconette,
Mi papa si nomm' Colas
Mi manman s'appell' Tonette
Des èfants, c'est mi l'pus bia

Ja stî bein longteimps es scole
Enn allant voie les batias
Mais volà c'qui gna d'pus drôle
Ji n'sos nein pus biess' pos ça !

A l'foer didains l'moes d'julette
Nos courainns'sus l'Grand-Marchî
Nos attrapainn' dè l'baguette
Quand nos èraillain n'couchî !

Tot l'monde dit : "Nameur li glotte"
Mais, po sûr, ça n'nos fais rein :
Est-ce pass qui avou noss' jotte
On met des sauciss' didains ?

Viv Nameur po l'tiess'pressée,
Po l'tripp' dè l'reue des Bochîs
Viv Nameur po l'fricassée
Po les neug's di bolègîs !

On met sus l'taute aux grusalles
Dè l'siropp' di bolègî
On dauborr' ses deux maçalles
On voreuve bein si rlèchi

Nous mougnans des babilaires
Nos suçans jusqu'au papî
Ell's fill'nu a mode di glaires
Ell's plaq'nu comme di l'ôrpi

C'est l'Vie Keut' qui nos fait rire
On pous ès boir' comme i faut
Car sept, huit pintes di bonn' bire
Ni saurainn' nos fèr do mau !

Nos chantans soveint èchonne
Li belle chanson da Bosret
C'est l'bia bouquet qui rachonne
Dins leûs fiess's les Namurwets

Quand on est dissus l'pont d'Jambe
On voet l'Mouse passer pa d'sos
Elle èva rabressi l'Sambe
Elles èvont brês d'seus brès d'sos

Mais on côp qu'on est stèvoie
On n'est pus jamais plaigeant
Car on brait quand on n'pout voie
Lî pôv' vî clôchî d'Saint-Jean

Viv Nameur po l'paix, po l'joie
Todis nos rians vaici
Quand n's aurans fait l'deirenn' boie
Nos chantrans au Paradis

66385_frite

21/06/2009

Appellations d'origine ou de qualité en Wallonie

En Wallonie, nous sommes beaucoup trop modestes avec nos produits. Pourquoi, comme en France, n'a-t-on pas reconnu plus de produits dans le cadre d'une appellation contrôlée, les fameuses AOC ?  

Une petite recherche sur le site de l'APAQW nous apprend que les produits de qualité identifiée se répartissent chez nous de la façon suivante: 

AOP: Appellation d'Origine Protégée

aop_web

 

"Denrée alimentaire produite, transformée et préparée dans une zone déterminée en utilisant des techniques reconnues garantissant l'existence d'un lien entre le produit et son lieu d'origine." (APAQW)

L'AOP peut s'appliquer à toutes sortes de produits: des vins, des fromages, des jambons, des saucissons, des olives, des bières, des fruits, des légumes, des pains régionaux... Hors on ne trouve que 2 produits sous cette appellation en Wallonie: le beurre d'Ardenne et le fromage de Herve. L'AOP est l'équivalent européen de l'AOC française. Voilà donc la Wallonie bien pauvre en la matière...

IGP: Indication Géographique Protégée

igp_web

 

"Produit pour lequel il existe un lien géographique au moins à l'un des stades de la production, préparation ou transformation." (APAQW)

Vous retrouverez l'écusson IGP sur le jambon d'Ardenne et le pâté gaumais. 

A partir du 1er août 2009 tous les vins de pays reconnus par l'Europe passeraient à l'IGP. Et que fait-on pour nos bières ?

STG: Spécialité Traditionnelle Garantie

stg_web


"Produits composés d'ingrédients traditionnels ou fabriqués selon une méthode traditionnelle. Elle ne fait pas référence à une origine, mais a pour objet de mettre en valeur une composition traditionnelle du produit, ou un mode de production traditionnel. Un produit bénéficiant d'une attestation de spécificité peut être fabriqué partout dans la Communauté." (APAQW)

Le site de l'APAQW cite la gueuze, kriek, framboise, faro. Pour ma part, je n'ai jamais vu ce sigle sur une bouteille de gueuze. C'est sans doute du à la définition de STG, qui semble assez fumeuse. Comme si on pouvait faire de la gueuze ailleurs qu'en Belgique! C'est comme l'histoire de la féta ou du champagne, il faut défendre son origine. Ce sigle est la porte ouverte à toutes les confusions.

Enfin, il y a la production biologique, qui concerne plus une méthode de production qu'une origine:

"Le label « Biogarantie » est le label du bio en Belgique. Propriétaire du label, l'association sans but lucratif Biogarantie regroupe des associations professionnelles des cultivateurs, des transformateurs, des distributeurs et des points de vente." (Wikipedia)

"Pour profiter de cette dénomination " bio ", ces productions doivent respecter un cahier des charges relatif à la production, la préparation, l'étiquetage, la commercialisation... et accepter le contrôle par une des deux organismes agréés en Belgique, BLIK et ECOCERT. L'agriculture biologique occupe environ 12000 hectares en Wallonie." (APAQW)

Bref, à part l'AOP pour l'origine, et le bio pour la méthode, c'est assez confus. Il n'y a que 2 produits AOP en Wallonie. Pourquoi donc ?

Parallèllement à ces appellations, on trouve en Wallonie des Filières par type de produit qui regroupe les acteurs d'un secteur autour de normes définies par un label.

Ces labels sont assez nombreux et tournent souvent autour d'initiatives privées. Très peu ont atteint suffisament de notoriété pour être connus et reconnus du public, ça fait un peu usine à gaz.

Un exemple, la filière porcine. Entre le label "Porcs Qualité Ardenne" - qui comprend les labels "Porc plein air", "Porc fermier" et "Ardenne Bio" -, et les labels "Porc Fleuri Vert Bocage", "Porc du Pays de Herve" et "Porc Aubel", allez vous y retrouver, vous! 

Ainsi le label "Porc Aubel" est l'initiative de la S.A. Detry qui débite 300 porcs de l'heure et qui garanti ainsi la traçabilité du produit. 

Le label "Porc Fleuri" propose un cahier des charges pour les éleveurs de race Piétrain en conditions naturelles, non intensives et contrôlées de bien-être. Le but est d'offrir aux producteurs et transformateurs la possibilité de produire et de commercialiser un produit de qualité différenciée, susceptible de répondre à une demande de plus en plus exigeante des consommateurs, tout leur garantissant une juste rémunération. Il s'agit de permettre aux éleveurs de développer ce type de production, tout en affirmant le maintien du caractère «familial» des exploitations wallonnes. Les points de vente ne sont pas liés à une seule entreprise. voir http://www.fpw.be

En conclusion, il existe de bonnes choses, mais c'est très difficile pour le consommateur wallon de s'y retrouver. Et encore pire pour les autres. Les produits de supermarché ont encore un bel avenir devant eux...

logo_fleuri_vertbocagelogo_porcaubel_promobel

 

logo_porcaubel_Detrylogo_porcaubel_Detrybienetrelogo_porcaubel_Detrybio

 

logo_pqa      logo_pleinair

 

logo_porcfermier   logo_bioardenne

 

 


17:48 Écrit par Cueillelejour dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : porc, bio, wallonie, apaqw, appellations, filieres, igp, aop, stg |  Facebook |