07/03/2009

La Table de Joël Robuchon

Un des premiers reportages de ce blog racontait une escapade à Paris où nous avions visité l'Atelier de Joël Robuchon ( http://ceformidable.skynetblogs.be/post/5046489/escapade-... ).

Nous en avons gardé un excellent souvenir, et un séjour chez Disney nous a donné récemment l'occasion de réserver à la deuxième adresse parisienne du grand cuisinier, la Table de Joël Robuchon, située dans le 16e arrondissement.

Si à l'Atelier on mange au comptoir sur la cuisine ouverte, la Table est une salle de restaurant assez classique.

La carte met d'abord en évidence le produit, et comme à l'Atelier, tous les plats sont disponibles en portion dégustation. Sinon deux menus sont disponibles, le menu Club et le menu Découverte.

Nous optons pour le menu Club qui propose pour 55 euro par personnes une mise en bouche, une entrée au choix, un plat au choix, fromage, dessert, café, mignardises et une demi bouteille de vin par personne. Nous optons en entrée pour l'oeuf et la terrine, et en plat pour la joue de boeuf et les rognons de veau accompagnés de la légendaire purée de l'endroit. Les produits proposés sont traditionnels et goûteux, la qualité et la présentation sont irréprochables. On va droit au but, ce que tu commandes, c'est ce que tu reçois, pas de surréalisme moléculaire, le produit et encore le produit.

Pour le service, idem, pas de courbettes inutiles et l'équipe s'active à ce que vous passiez un bon moment de table. Service voiturier à prix fixe, ce qui est appréciable dans cette rue très étroite.

La déco est paisible, le côté le plus chatoyant se trouvant... aux toilettes style palais des glaces.

Joël Robuchon prouve ici qu'il n'y a pas besoin de se la péter pour bien manger, et c'est très bien comme ça. Pour le blingbling hors prix, il y a déjà bien assez d'adresses à Paris. Merci Monsieur Robuchon de ce retour aux valeurs essentielles!

PC 027

 

PC 041

 

Robuchon

 

Robuchon

 

PC 054

 

PC 029

 

PC 032

 

PC 033

 

PC 035

 

PC 037

 

PC 040

 

PC 046

 

PC 047

 

PC 049

 

PC 051

14:42 Écrit par Cueillelejour dans Escapades | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paris, robuchon |  Facebook |

30/09/2007

Escapade gourmande à Paris

Petite escapade à Paris à l'occasion du weekend prolongé du 27 septembre: 2 adresses à ne pas manquer.

LAVINIA (voir site dans les liens): 

Situé Boulevard de la Madeleine, c'est un espace de 3 étages où l'on vend des vins de France et du monde. Une équipe de conseillers en vin guide le choix du client. Parcours dégustation en magasin possible.

Pour découvrir, la meilleure formule est de s'attabler au restaurant et d'aller dans le magasin choisir la bouteille à déguster. Pas de droit de bouchon, on paie le prix du magasin, moins cher donc que dans un restaurant ordinaire où le prix d'achat est multiplié par 2, 3 ou plus.

Notre choix s'est porté sur la Grande Assiette de charcuterie, qui nous a permis de mettre en valeur un Croze Hermitage de Maxime Graillot, le fils du bien connu Alain Graillot: Domaine des Lises Equinoxe 2006, un vin rouge caractéristique des qualités aromatiques de la syrah (violette et fruits rouges), plein de fraîcheur et de charme. A 12,65 euro prix magasin, ce serait dommage de s'en priver. La Grande Assiette porte bien son nom: jambon cuit et cru, coppa, rillettes, chorizo, viande des grisons, rosette, foie gras, le tout de fraîcheur et qualité irréprochables.

L'accueil de Gilles et son équipe du restaurant est très convivial. Ils se mouillent la chemise avec le sourire afin de nous faire passer un bon moment tout en étant de bon conseil à la demande.

 L'ATELIER DE JOEL ROBUCHON:

 Allez, on est là pour se faire plaisir.

Joël Robuchon, cuisinier du siècle (le 20e), n'a plus rien à prouver. Il nous donne ici une expérience sans complexe de la gastronomie, dépouillée de tous les tralalas, où on a gardé le meilleur: l'assiette, les produits, l'accueil personnalisé du client. Bien sûr, le budget est à l'avenant, mais on le sait en entrant et pour une expérience qui frise le sublime, je suis prêt à faire un extra.

D'entrée, on voit qu'on a affaire à une équipe bien rodée qui connait son affaire.  Service voiturier, à Paris, on apprécie. On va ensuite à l'essentiel: tout est conçu pour un contact direct entre salle et cuisine. On s'attable à un comptoir qui fait le tour de l'espace cuisine, totalement ouvert, très tendance. Ambiance lounge feutrée.

Les quelques photos ci-dessous donnent une idée de l'assiette. Très sympa pour ceux qui (comme moi) aiment goûter à tout: une carte de plats servis en petites portions dégustation permet de faire le tour de la carte.

Pour l'entrée, je craque cependant pour des cèpes proposés en suggestion. Mais que boire avec cela? On me conseille un verre de Collioure blanc Domaine Coume Del Mas 2006. Et là, c'est la révélation: un superbe accord, le vin et le plat se mariant superbement. Ici, on voit la valeur ajoutée du conseil du sommelier. Inutile de faire le malin, ce gars connait son affaire!

Trève de commentaires, voici ce qui nous a été servi (3 personnes):

 

Poelée de cèpes / Collioure blanc Domaine Coume Del Mas 2006

 

 30.09.2007 084

 

 

 L'Oeuf cocotte et sa crème légère de girolles / Minervois La Colombette 2005 (Chardonnay)

 

 30.09.2007 086






































                                                                                                                       

Le saumon fumé norvégien avec une gaufre de pommes de terre

 

30.09.2007 085

 

Les spaghetti aux palourdes / Château Beaucastel blanc (Chateauneuf du Pape) 

 

30.09.2007 088

 

Le pigeon en suprême au chou et au foie gras / Côte de Provence Ch. des Sarrins 2002 

 

30.09.2007 087

Le cochon de lait en côtelettes à la marjolaine, jeunes oignons au jus 

 

30.09.2007 089

 

 30.09.2007 090

23:22 Écrit par Cueillelejour dans Escapades | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : lavinia, robuchon, paris |  Facebook |