28/09/2009

ESCAPADE BRETO-NORMANDO-CHAMPENOISE 2

Mercredi 23 septembre:

Depuis Honfleur, il nous faut rouler 2 bonnes heures pour atteindre Cancale, son port, son parc à huîtres et surtout le Château Richeux d'Olivier Roellinger (voir http://maisons-de-bricourt.com/les-Maisons-de-Bricourt/ch... et http://ceformidable.skynetblogs.be/post/6452605/bretagne-...).

Arrivés vers midi, nous nous installons au soleil, à la terrasse de notre bar à huîtres préféré: Le Pied d'Cheval (http://www.au-pied-de-cheval.com/). Nous commandons des huîtres creuses, des huîtres plates et des moules de bouchot.

Les huîtres de Cancale ont une saveur incomparable, et une fois qu'on y a goûté sur place, on devient vraiment accro. Les moules de bouchot sont appelées ainsi car elles sont élevées sur pilotis, appelés bouchots. Elles sont plus petites que les moules de Zélande, qui font l'essentiel de la consommation en Belgique,  mais ont un goût et un moelleux qui en font un met d'une délicatesse extrême.

Après une balade sur les hauteurs de Cancale qui nous offre une vue digne d'une carte postale, nous rejoignons le Château Richeux. Si cela fait bien dix ans que nous allons manger au restaurant Le Coquillage, c'est la première fois que nous y allons dormir. Nous réalisons un vieux rêve, et l'expérience est à la hauteur de nos attentes. La chambre est magnifique avec une vue imprenable sur la baie du Mont Saint-Michel.

Le soir, nous dégustons la spécialité de la maison, le Grignotage, un service de préparations froides et un service de préparations chaudes autour des produits de la mer, suivi du chariot de fromages et de la roulante des desserts. Le bonheur parfait.