30/08/2009

La Charrue

C'est arrivé un peu par hasard. Au début du mois d'août, un petit coup de fil d'Olivier, une envie de se faire une bouffe.

Finalement, avec des invités de dernière minute, nous nous retrouvons à huit à prendre l'apéro chez moi en terrasse autour d'une "petite" dégustation apéritive:

Gros Plant 2006 du Domaine de la Landelle pour se mettre en bouche

Touraine blanc 2007 de chez Joguet

Cuvée Opulence de chez Augis (pas d'AOC, assemblage de chenin, sauvignon et chardonnay, une cuvée de vigneron qui s'est fait plaisir)

Cuvée La Cra 2002 de chez Fichet (un Macon Igé boisé qui a fait le bonheur de Patrick)

Un rosé du languedoc cuvée Oenothéra 2006 de Crés Ricards pour faire la transition vers le rouge

Spécialement pour Myriam un Bourgogne rouge Dureuil-Janthial 2006

Et enfin un Côtes du Rhône Village AOC Plan de Dieu du Domaine Pasquiers en 2006.

Nous nous mettons ensuite en route vers Gembloux, où nous avons réservé incognito une table. Alain Damit, qui siégeait en juin dans le jury de nos examens de fin d'année, ne se doute de rien. Cette fois, c'est nous qui allons parler de sa cuisine, hèhè!

Le menu du weekend est à un prix tout à fait honnête, et à lire l'intitulé des plats, on sait qu'on a affaire à un cuisinier qui connait ses classiques.

Sous la houlette de Madame Edith, nous passons commande: Ballottine de saumon fumé, Escalope de foie de canard poêlée ou Croustillant de ris de veau aux girolles pour l'entrée. Aloyau Angus sauce bordelaise, Carré d'agneau ou Filet d'aile de raie pour le plat.

Je prends la carte des vins et je me retrouve comme un gamin dans un magasin de jouets. Je suis ici en pays de connaissances, Alain Damit se fournit chez TG Vins (http://www.tgvins.com/fr/accueil-tg-vins060918.html). Ayant fait mes premiers pas vers le monde du vin à l'époque où Michel Thorrout organisait encore des dégustations à Mazy, c'est avec grand plaisir que je retrouve à la carte les producteurs renommés avec lesquels il travaille. C'est ainsi que nous optons pour:

Un Muscat d’Alsace 2005 Domaine Preiss-Zimmer à l'apéro, suivi d'un Jurançon Sec 2002 « Cuvée Marie » Domaine Hours qui fait merveille avec les entrées. Pour le plat, c'est un Chinon 2006 Propriété Alliet, suivi d'un Madiran Domaine Berthoumieu 2001 Cuvée Batz, que nous goûtons ensuite en millésime 2000.

La tablée est joyeuse, Olivier est en verve (Mélanie en soupire encore), et nous ripaillons de bon coeur.

Au moment du dessert, Alain Damit ne sait toujours pas qu'une délégation du Cefor est à sa table. Nous décidons d'aller le surprendre en cuisine.

Comment vous décrire le bonhomme ? Un "paye comme un building avec beaucoup moins de fenêtres", un gars qui s'est fait tout seul et qui pousse sa passion de la cuisine à venir patiemment manger et commenter lors des examens du Cefor nos bredouillages culinaires, et ce faisant nous apprend encore des choses. On l'adore!

Et c'est en dégustant une Vielle Prune que nous terminons la soirée en sa charmante compagnie.

http://www.restaurantlacharrue.be/

11:27 Écrit par Cueillelejour dans Cefor | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : vin, gembloux, la charrue, alain damit, tg vins |  Facebook |