30/09/2009

ESCAPADE BRETO-NORMANDO-CHAMPENOISE 4

Dernier volet de notre escapade Breto-Normando-Champenoise.

Vendredi 25 et samedi 26 septembre:

Après la dégustation de cidre et calvados chez Dupont le vendredi matin (voir post précédent), la route vers Disneyland Paris semble un peu longue. Une fois arrivé, passage obligatoire aux boutiques du Val d'Europe pour achat-fringues-des-gosses. Ensuite, direction foire aux pin's Disney, où mon épouse et d'autres doux dingues collectionneurs de pin's vont faire plus d'une heure de file pour avoir les 2 pin's du mois (série limitée, quand même!) pendant que je me promène dans les bois.

Il est passé 20h lorsque nous arrivons à l'hôtel New York, et nous avons juste le temps de nous présenter au restaurant Manhattan pour un repas aux saveurs italiennes arrosé d'un Côtes du Rhône Guigal. Ensuite dodo.

Le lendemain matin, belle surprise lorsque nous ouvrons les tentures de la chambre: nous avons une vue magnifique sur le point d'eau avec en face l'hôtel New Port Bay et à droite la montgolfière. Vite au petit déjeuner, coucou à Minnie, et nous nous mettons en route vers la champagne.

Nous arrivons vers midi à Vincelles, un petit village au sein des vallons plantés de vignes entre Château-Thierry et Epernay, où je veux acheter un Vincelles rouge vieilles vignes AOC Coteau champenois que j'ai eu l'occasion de goûter auparavant. La dame de la coopérative Blin nous accueille chaleureusement et nous en profitons pour goûter le champagne (http://www.champagne-blin.com/accueil.asp?ID=118544).

Ensuite en route pour Epernay, où nous cherchons où nous restaurer. Très bonne surprise lorsque nous franchissons la porte de La Cave à Champagne, une charmante adresse menée par un bon cuistôt, Bernard Ocio, qui propose déjà un "Menu Sympa" à 17 euro (http://www.la-cave-a-champagne.com/intro.htm).

La carte des vins comporte bien entendu une majorité de champagnes, et tout est mis en oeuvre pour mettre en avant des champagnes de vignerons locaux,  qui se marient merveilleusement bien avec la cuisine du chef.

Je suis un fervent amateur de boudin blanc de Rethel (j'en ai fait l'éloge ultérieurement sur ce blog), et c'est avec plaisir que je découvre dans le Menu Sympa la possibilité de commander une Tarte friande de boudin blanc de Rethel à la crème de morilles. Elle sera suivie d'une Volaille fermière en coq au vin de Bouzy. Le tout accompagné sur le conseil de la patronne d'un champagne de R. Pouillon, vigneron à Mareuil-sur-Aÿ.

C'est repu et ravi que nous quittons cette excellente adresse où nous reviendrons dès que possible.

Retour vers la Belgique sous un soleil d'été indien.

13/03/2009

Ca champagne et ça caille

Menu du jour:

Pour commencer, apéritif au champagne Blanc de Blanc de Bardy-Chauffert à Mesnil-sur-Oger, au sud d'Epernay dans la Côte des Blancs (voir adresse internet dans les liens vignerons). Il s'agit d'une cuvée à faible dosage, dite Brut de Brut, idéale pour l'apéro. Tellement bon que Mélanie n'en a pas laissé une goutte!

Pas de zak mais une Crème de poivrons rouges au mascarpone.

En entrée, un Dos de cabillaud royal St Germain.

Et en plat, des Cailles farcies à la liégeoise, dont la sauce était très réussie. Le chef nous montre comment les désosser. Nous essayons tous avec plus ou moins de succès, de façon ludique pour certains (Olivier) ou en ayant pas trop envie d'y toucher pour d'autres (Mélanie). Ont été décorés de l'Ordre de la Caille Royale: Olivier et Dominique, dont on dirait qu'ils ont fait ça toute leur vie. Mention spéciale pour Gaëlle, douée pour le bondage final, après qu'Olivier ait pris un malin plaisir à les farcir de sa viande. Enfin, de son appareil. Bon, on se comprend... Et puis zut, allez voir la photo!

Et en dessert, Cornet de glace au basilic et son moke hollandais, ce dernier ayant particulièrement fait le délice d'Aurore.

Un petit coup de balai, hophophop et au dodo.

20:58 Écrit par Cueillelejour dans Cefor | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cailles, champagne, desosser, bardy-chauffert |  Facebook |

28/01/2009

Sabler et sabrer, c'est pas la même chose

 Dans le langage courant, on entend aussi bien l'expression "sabler le champagne" que "sabrer le champagne". Et on utilise souvent ces termes sans trop savoir ce que ça veut dire.

Sabler, c'est faire cul sec, et par extension boire en abondance.

Sabrer, c'est utiliser un sabre pour faire sauter le goulot de la bouteille. Une façon ludique et spectaculaire d'ouvrir du champagne, qui demande un minimum d'adresse et de précautions.

Plus d'infos sur ce site:

http://www.maisons-champagne.com/encyclopedie/vignes_au_p...

 

Et pour la démo:

 

21:34 Écrit par Cueillelejour dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : champagne, sabrer, sabler |  Facebook |

09/08/2008

LOIRE: Samedi - Reims, la suite

La suite du post de samedi après avoir décanté le triple grrr...

Chapitre 4: Reims à la choucroute

Tout au long de la place piétonnière Drouet d'Erlon s'alignent les terrasses qui invitent à prendre un verre ou à grignoter. Une adresse à ne pas manquer: le Café de la Paix, une brasserie proposant une carte très variée: tartares, salades, poissons, viandes et surtout un banc d'écailler d'une très grande fraîcheur. C'est pourtant pour la choucroute que nous y retournons aujourd'hui. 

Dans la formule Choucroute Champagne, le garçon vous installe à table sur un réchaud une choucroute servie généreusement en viandes et y verse un quart de champagne qui, en mijotant, finira de parfumer votre plat sous vos narines palpitantes. Le chou est délicieux, ni acide ni gras. Il ne vous reste plus qu'à choisir à la carte un champagne de grande maison ou de vigneron, tous proposés ici à un prix raisonnable. Un mariage parfait.

Chapitre 5: Reims au whisky 

Il est à la Montagne de Reims une distillerie qui, depuis 1997, s'est lancée dans la production de whiskies single malt de grande qualité. Thierry Guillon joue avec les barriques d'origine française: fûts de champagne, meursault, loupiac, sauternes, banyuls. A découvrir lors d'une prochaine escapade, le temps nous manque. Plus d'info sur:  

http://www.whisky-guillon.com/ 

 

 Chapitre 6: Reims au champagne

Trois solutions s'offrent à vous pour découvrir le vignoble de Champagne: la visite des grandes maisons, la visite des vignerons, la découverte du champagne à l'une des nombreuses tables de la région. 

Lors d'une escapade en Champagne précédant la création de ce blog, nous avons pu tester les trois formules. C'est ainsi que nous avons

  • visité la cave de Piper Heidsieck (voir photos)
  • visité au domaine les champagnes Pernet-Lebrun et Vollereaux (voir liens - également présents au Salon des Vins de Terroir à Seclin)
  •  mangé au Grand Cerf à Montchenot et à l'Assiette champenoise à Tinqueux.

Cette maison propose des formules gastronomiques intéressantes, à découvrir sur leur site: 

http://www.assiettechampenoise.com/fr_content/presentation.php

 Demain, c'est le retour vers la Belgique, mais pas directement à la maison...

 

CEFOR 463

CEFOR 467

CEFOR 465

CEFOR 466

CEFOR 472

CEFOR 473

CHAMPAGNE 001

CHAMPAGNE 005

CHAMPAGNE 004

CHAMPAGNE 007

CHAMPAGNE 026

CHAMPAGNE 003

CHAMPAGNE 008

CHAMPAGNE 014

CHAMPAGNE 015

CHAMPAGNE 017

CHAMPAGNE 019

CHAMPAGNE 020

CHAMPAGNE 021

CHAMPAGNE 024

CHAMPAGNE 025

 

CHAMPAGNE 033

 

CHAMPAGNE 034

 

 CHAMPAGNE 036

12:20 Écrit par Cueillelejour dans Escapades | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : reims, champagne, guillon |  Facebook |