27/09/2009

ESCAPADE BRETO-NORMANDO-CHAMPENOISE 1

C'est vrai, je le confesse, j'ai brossé les cours de cuisine mercredi et samedi passé. Mais c'était pour la bonne cause: une escapade gastronomico-didactique breto-normando-champenoise qui nous a permis de revisiter des valeurs sûres et découvrir de nouvelles adresses. En voici le récit et les photos en quelques reportages.

Mardi 22 septembre:

Départ de Namur fin de matinée. Vers midi, nous nous arrêtons à Amiens afin de casser la croûte et découvrir l'endroit. Tentés par un 3 fourchettes Michelin au bord de l'eau, nous entrons aux Marissons avec la ferme résolution de manger léger. Granité de melon pour elle et tartare de truite pour moi en entrée puis du brochet en plat, et une faisselle aux fruits rouge pour elle et un dessert à l'ananas pour moi. Le tout arrosé d'un très honnête Coteaux du Giennois blanc 2006 de chez Pierre Archambaud.

Repas très décevant: le brochet était vraiment trop cuit, les garnitures basiques, et j'aurais pu facilement réaliser tous les plats à la maison sans trop me fatiguer. Le cadre est passé, vieillot, la toile tendue sur les murs est tachée. Bref, rien ne justifie les trois fourchettes du Michelin sinon la gentillesse du personnel. Pour ce qui est de manger, il y a bien d'autres restaurants qui font bien mieux et à qui le Guide Rouge Michelin n'accorde pas de classement ou pas autant de fourchettes (voir la suite du reportage). Nous ne comprenons vraiment pas, la crédibilité du guide est ébranlée.

Pour nous consoler, nous visitons la cathédrale d'Amiens, témoignage grandiose du savoir-faire des bâtisseurs d'antan, qui avaient le temps et les moyens de réaliser en pierre tous les fantasmes religieux de l'époque.

Ensuite, direction Honfleur, où nous faisons étape, afin de confirmer notre première bonne impression du restaurant Saquana d'Alexandre Bourdas (voir reportage http://ceformidable.skynetblogs.be/post/6449393/bretagne-... et site internet dans les liens resto).

Nous y voguons au gré du menu Rouge Cerise avec une fabuleuse bouteille Terroir Mailloles blanc 2004 du Domaine Sarda-Malet (Côtes du Roussillon http://www.sarda-malet.com/french/french.htm ). Un calvados 1959 finira de me convaincre que la Normandie est un pays magnifique.

De retour vers l'hôtel, nous surprenons un peintre de nuit le long du port. Ou comment donner des couleurs à l'obscurité.

Demain, direction Bretagne.

13:01 Écrit par Cueillelejour dans Escapades | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : normandie, michelin, amiens, honfleur, saquana, guide rouge |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.