29/06/2009

Teuf chez Myriam

Les plus festifs et disponibles d'entre nous se sont donnés rendez-vous ce dimanche midi chez Myriam, au milieu de nulle part, là où même un GPS ne trouve pas son chemin.

C'est une belle maison, dans un coin charmant de la campagne hannutoise, qui nous accueille dans son jardin à l'ombre d'une pergola. On dirait le Sud.

Chacun est venu avec un plat. Dès l'apéritif, l'ami Marcel débouche les bouteilles avec un enthousiasme contagieux. Le monde est bien fait: nous vidons nos verres et il les remplit.

Les plats se succèdent:  melon/jambon, vitello tonato, salades et taboulés variés, pain aux olives, darne de saumon moelleuse à souhait, terrine de lapin à la Mac Chouffe, moussaka fondante, choux à la crème et tiramisu au speculoos, le tout préparé avec amour et produits frais.

Les flacons se suivent, plus séduisants les uns que les autres: blanc portugais perlant à l'apéro, blanc italien de la vallée d'Aoste, Santenay, Saint-Aubin "Murgers des dents de chien", Monthélie, Pauillac, Pacherenc, Maury, et j'en oublie sûrement. Bientôt les hommes se sentent une âme de philosophe, se prennent d'envolées sportives ou dionysiaques à la gloire des Rouches ou du rouge. Heureusement, les femmes sont là pour leur rafraîchir les idées.

Et déjà le soleil disparaît. Myriam ne nous laisse pas partir l'estomac vide: improvisation de langoustines et taboulé, suivie d'un pain à la saucisse de Paliseul. 

Une vraie journée de bonheur.

21:41 Écrit par Cueillelejour dans Cefor | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bonheur |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.