30/05/2009

Le Lion d'Or à Romorantin

En route pour la fête du Domaine Augis (voir post précédent),  nous avons prévu de passer la nuit dans un Relais et Château, le Lion d'Or à Romorantin, la charmante capitale de la Sologne.

La demeure d'époque Renaissance s'articule autour d'une cour intérieure où il fait bon siroter un vin (un Quincy, héhéhé), ou prendre le petit-déjeuner. Les chambres sont cossues et le personnel charmant. C'est un lieu de paix et de sérénité qui permet de s'adonner pleinement au bonheur de la gourmandise.

Car le restaurant dirigé par Didier Clément possède une étoile Michelin, reconnaissance plus que méritée de son talent de cuisinier que nous avons découvert ce soir-là avec beaucoup de bonheur, le temps d'un menu Vagabondage.

Aaaaaaah, ce menu Vagabondage qui porte si bien son nom, où l'on papillonne à chaque plat entre plusieurs assiettes servies simultanément, où s'offrent des mets déclinés en différentes préparations, n'hésitant pas à mêler le cru, le cuit, le froid, le chaud, comme cette Variation d'asperges de Sologne dégustée en entrée.

Et quel équilibre entre les goûts, où les fruits souvent présents respectent leur rôle de condiment, laissant la vedette à l'acteur principal, lui donnant la réplique juste là où il faut pour que l'ensemble se sublime dans l'oeuvre totale du plat.

Et le sommelier est vite devenu un bon camarade, répondant à  notre souhait d'un vin blanc sur l'ensemble du repas, avec d'abord un Montlouis sec Domaine de la grange Tiphaine cuvée Clef de Sol, suivi d'un Saumur blanc Domaine des Roches Neuves cuvée l'Insolite dont le chenin opulent a fait merveille sur la deuxième partie du repas, qui pourtant comprenait de l'agneau. Un verre de Bonnezeau Château de Fesles La Chapelle 1990 a pleinement contribué au plaisir du bouquet final du dessert.

Et c'est dans la cour à la lueur d'une bougie que nous avons grignoté les dernières mignardises, repus et ravis, comblés des bienfaits que recelle cette vénérable maison.

Le lendemain matin, nous rejoignons la cour pour un excellent petit-déjeûner avec des viennoiseries d'une délicatesse extrême.

Et nous partons sans oublier d'emporter le dernier livre de Marie-Christine Clément, La Citrouille est une Lune Naufragée (Albin Michel), dédicacé par l'auteure avec le sourire. Ce livre plein de poésie, dont les légumes sont les héros, a reçu le Grand Prix de Littérature Gourmande et est à croquer sans modération.

Il faudra revenir!

http://hotel-liondor.fr/francais/introduction.htm

18:24 Écrit par Cueillelejour dans Escapades | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : restaurant, hotel, clement, lion d or, romorantin, sologne |  Facebook |

24/05/2009

Domaine Augis à Meusnes

C'est avec beaucoup de plaisir que je présente le Domaine Augis sur ce blog.

Il y a environ 5 ans, de retour de Chinon par la région de Valençay, nous avions atterri par hasard chez Jacky et Philippe Augis, qui donnaient une fête au Domaine, comme chaque année à l'ascenscion.

Depuis, nous recevons au printemps une invitation. Nous avons enfin décidé d'y retourner et de faire plus ample connaissance avec la famille et avec les vins.

Cette fois-ci, nous avons réservé le repas sous la tente dont voici le reportage photo.

Mais d'abord quelques mots sur le Domaine Augis et ses vins:

Vignerons depuis 5 générations, la famille Augis est propriétaire de 17 ha de vignes à Meusnes, sur les coteaux sud du Cher, dont une partie est plantée en AOC Touraine et une autre partie en AOC Valençay.

Le Valençay blanc de chez Augis est un assemblage de Chardonnay et Sauvignon et le Valençay rouge un assemblage de Gamay, Côt et Pinot noir. Ce sont des vins aimables, à boire avec des copains, sur une tranche de bon pain et de ce délicieux fromage de chèvre AOC Valençay (vous savez, la pyramide sans pointe...).

En appellation Touraine, le blanc est ici 100% sauvignon et décliné en deux cuvées: Marie-Pauline et Elégance. Cette dernière porte particulièrement bien son nom.

Un rosé, la cuvée Virginie, est composé de Côt, Cabernet Franc de saignée et Pineau d'Aunis. Un rosé frais et léger, à boire sous les tonnelles.

La gamme des rouges est assez étoffée:

D'abord, le Touraine Tradition, un assemblage de Côt, Gamay et Cabernet, bien équilibré et passe-partout.

Un vin qui m'a beaucoup plu: la cuvée Les Cosses, 100% Côt (ou Malbec), qui met bien en évidence les qualités du cépage.

Même exercice avec un cépage typique de la Loire, la cuvée Chardaine affirme clairement sont cabernet franc. Planté sur des argiles à silex, ce vin "c'est l'aventura" (silex = pierre = stone, c'est donc du Stone et Chardaine... humour belge).

Et enfin la réserve des Caillouteux, assemblage de Côt et Cabernet franc, une cuvée pleine de noblesse qui mérite de reposer en cave quelques années avant de s'exprimer pleinement.

Nous avons dégusté également la très belle cuvée Opulence, un assemblage de Sauvignon, Chardonnay et Chenin. Un vin qui par sa composition ne rentre pas dans une appellation et porte le nom de Vin de Table, mais qui démontre fièrement le savoir-faire du vigneron et mérite certainement son nom.

Et enfin pour les amateurs de bulles, un Touraine Méthode traditionnelle effervescent, décliné aussi en cuvée barriquée Saint-Michel, et tout récemment également en rosé effervescent La Rosée.

La dégustation se fait dans la bonne humeur, agrémentée de produits du terroir tel des rillettes de porc, de la terrine, du pâté de tête, des saucissons artisanaux. Les produits charcutiers réalisés par la maison Chiquet sont en vente ainsi que les fromages de chez Groussin (le chèvre AOC Selles-sur-Cher est très réputé). 

Après la dégustation, nous passons sous la tente pour manger le plat du jour, du poulet basquaise, bien arrosé de Valençay, puis le fromage, le café, le pousse-café (un marc qui décoiffe, pas pour les gamines!). Le tout servi par l'équipe sympathique du service traiteur.

L'animation musicale est assurée par le groupe Les Bordilleurs, qui met une ambiance d'enfer.

Quand la musique s'arrête, nous passons commande chez Jacky Augis, et Monsieur Jean se fait un plaisir de nous aider à charger la voiture.

Ensuite, visite des vignes en 4X4. C'est possible aussi en VTT, mais nous préférons la version motorisée pour ne pas brusquer la digestion.

Le chauffeur connait son affaire, il travaille toute l'année dans les vignes. Il nous explique la culture raisonnée pratiquée ici, la taille courte, les pièges à papillons, et pleins de détails qui font la vie de cette culture dont nous ne voyons la plupart du temps que le résultat en bouteille.

Petite halte sous le soleil pour siroter un verre de rosé effervescent au milieu des vignes, puis retour au domaine pour dire au revoir, déjà!

09:44 Écrit par Cueillelejour dans Escapades | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vin, loire, touraine, valencay, augis, meusnes |  Facebook |

17/05/2009

Ca fume

Après une bonne séance d'aiguisage de couteau, on attaque le Menu du jour:

En potage, un Velouté d'épinards au chèvre.

En entrée, on lève des filets des truites et on les fume, tandis qu'il faut s'y reprendre à deux fois pour réaliser les tuiles de parmesan, trop cuites la première fois. Et c'est une belle assiette qui se présente: Salade d'asperges crues, vinaigrette au pamplemousse rose, truite saumonée à la peau fumée à chaud.

Le plat: Cuissot de cochon de lait saumuré laqué à la moutarde forte et miel, sauce à l'ananas et galettes de pommes de terre aux herbes. En ce qui concerne ces dernières, je dois avoir épuisé mon répertoire de jurons lors de la cuisson, c'était pas un cadeau. Si quelqu'un a un truc pour faire des galettes qui se tiennent...

Le dessert a fait l'unanimité: Soupe de rhubarbe aux fraises, quenelles de sorbet à la violette, miam!

Et une mention spéciale pour la garniture de la table aux fleurs sauvages.

 

19:55 Écrit par Cueillelejour dans Cefor | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

07/05/2009

Portes ouvertes 2009

Et voici le reportage des portes ouvertes 2009.

Dans la cour, on retrouvait les stands de sculpture de légumes, art floral, montages chocolat, vente de tartes, sans oublier les pains saucisses qui ont fait le régal de certains.

La promenade dînatoire se faisait cette année sur le thème de l'Espagne.

Tous les profs étaient habillés en caballero, ce qui donnait à notre chef un air de Lucky Luke qui cuisine plus vite que son ombre.

Nous avons reçu à notre table le Ministre de la Formation, de l’Enseignement de Promotion sociale et de la Jeunesse de la région wallonne, Marc Tarabella, et notre ancien directeur Mr Radelet.

Notre groupe assurait le service de l'apéritif et des zaks dans l'atelier "Saint-Jacques de Compostelle": sangria avec ou sans alcool, potage andalou avec un fond de riz et une brunoise de poivrons, cuiller à dégustation de paella, et verrine contenant une gelée de persil plat, un émincé de volaille en réduction de vin rouge et un espuma de pommes de terre et poudre de jambon.

Nous avons reçu un coup de main de deux élèves de Mr Collet, merci les potes.

Dans l'atelier "Barcelone" on servait en entrée un gaspacho avec une tortilla et un assortiment de charcuteries.

Le bar à vin permettait d'accompagner le repas avec un verre... ou une bouteille.

Le plat (volaille et riz épicé) se prenait dans l'atelier Madrid tenu par Mario.

Et le dessert, l'inévitable crème brûlée, était servi dans l'atelier Malaga situé dans notre ancienne classe par une équipe très sympathique.

Tout ça s'est bien sûr terminé en chansons au bar à bières, un véritable guet-à-pintes pour les festifs tardifs.

Le lendemain a été un peu moins rock 'n roll.

21:46 Écrit par Cueillelejour dans Cefor | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : portes ouvertes |  Facebook |

03/05/2009

Tirage au sort

Nous commençons le cours en tirant au sort la matière d'examen. Chacun pêche au hasard un papier avec le plat qu'il/elle devra réaliser.

La quotation se fera sur la recette, l'économat, l'organisation du travail et l'hygiène, la présentation et la saveur.

Myriam est de retour mais doit encore travailler assise suite à son opération au pied. Ca ne l'a pas empêchée de boire son petit coup de rouge!

Mélanie s'en est mis plein les doigts et nous a fait de belles petites miches, ce qui a encore incité ce vieux pervers d'Oli à faire des commentaires oiseux.

Apéritif "Fond d'armoire" avec du porto blanc, du martini dry, du limoncello, du calvados et du jus multifruit.

Quand aux recettes du jour, c'était peut-être pas les meilleures qu'il nous ait été donné de réaliser... la sauce des st-jacques en laissant plus d'un perplexe.

Menu du jour:

Velouté Argenteuil

St Jacques, croustillant aux épinards, sauce au beurre d'oranges et chocolat blanc

Escalope de veau en croûte de parmesan

Irish cofee glacé

19:57 Écrit par Cueillelejour dans Cefor | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |