22/12/2008

Joyeux Noël

noel bonhomme ski         noel sapin

Pour ce dernier cours du 17 décembre, ambiance festive.

Dans la cours, un chalet où nous pouvons déguster du vin chaud et de la christmas. Le petit Guy y officie le bonnet en bataille.

Au cours, que des zaks! Chacun lit sa recette puis s'applique à la réaliser:

Bouchée au Gorgonzola et sa marmelade liégeoise

Scampis au basilic

Crème brûlée au parmesan, tomates sèchées et basilic

Noix de St Jacques, sauce soja et sésame

Crevette à l'orange

Scampi à la crème

Huîtres gratinées au champagne

Ananas Alcazar

Marinière de moules à la crème safranée

Emincé de chou chinois au tarama

Oeufs de caille sur toast & mousse de canard

Ris de veau à la crème de persil

Moules au prosciutto croustillant

Brochettes de gambas pimentées

En bonus, Jean nous fait goûter un toast au bouilli et "banièt", une sauce à l'ail, anchois et huile d'olives.

Comme dessert, une bûche et des cougnous.

Myriam offre le pékèt tandis qu'Aurore se régale de chocolat.

noel traineau               noels055             noel sapin2

23:18 Écrit par Cueillelejour dans Cefor | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : joyeux noel |  Facebook |

11/12/2008

En petit comité

Nous étions 13 sur 21 à ce cours. Réorganisation des groupes et partage des tâches. Question espace, on circule mieux.

Côté caisse, on rentre juste dans les frais. Le plat a pris la plus grosse partie du budget, mais qu'est-ce qu'on s'est régalé !

Menu du jour:

L'équipe des pipelettes aux zaks: mélimélo de poulet aux petits légumes, toasts au hummos aux jeunes orties, potage aux scampis, toasts à la crème d'anchois.

En entrée, Myriam et Philippe pour un filet de rouget aux trois sauces poivron.

Au plat, Caroline L., Olivier, Thierry et Denis, renforcés de Gaëlle qui a fait son grand retour. Un très beau produit de saison à travailler, les noisettes de chevreuil et ses accompagnements: poêlée de champignons des bois, poires et gelée de vin, choux de Bruxelles aux petits lardons, gratin dauphinois. Caroline joue de la mandoline et papillonne de plat en plat.

C'est ainsi qu'elle en prend plein le nez au reléchage de plat du moelleux au chocolat, réalisé par Pascale et Jean. Tandis que votre serviteur planquait tant bien que mal sa glace au chocolat blanc hors de sa convoitise.

Et le cours se termine comme toujours par le nettoyage du local, avec Olivier et son balai magique, tel un Harry Potter de la cuisine.

22:46 Écrit par Cueillelejour dans Cefor | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/12/2008

PARFUMS DE CUISINE A NAMUR

A l'occasion d'un anniversaire, nous poussons la porte de l'établissement d'Eric Lekeu, Parfums de Cuisine, 10 rue du Bailly dans le vieux Namur.

Eric Lekeu est loin d'être un bleu en cuisine. Autrefois aux commandes d'un restaurant étoilé à St Hubert, il officie ici seul aux fourneaux en cuisine ouverte, ce qui lui permet de saluer ses clients à l'arrivée et au départ et parfois même de tailler une bavette.

La salle est conviviale, accueillant un nombre limité de couverts.

Nous optons pour le menu Parfums et Saveurs complet, histoire de prendre le temps d'une petite balade au gré de la fantaisie du chef.

Nous passons ainsi de plat en plat avec à chaque fois le sentiment que le cuisinier met dans le mille: le fondant de saumon a superbement bien mérité son nom, la Saint Jacques épouse à merveille le goût du genièvre, le filet de sole ferait pâlir d'envie un normand, et la préparation du gibier n'a bien entendu plus de secret pour Eric Lekeu.

Nous terminons sur un fromage ET une tarte tatin, le OU entre les deux sur le menu nous laissant de marbre. Pourquoi choisir quand on est si bien en route ? (Pas de photo pour la tarte tatin, je l'ai dévorée de suite dans l'enthousiasme du repas).

Un petit calva, et nous sommes lestés pour affronter le froid des rues de Namur.

Côté cave, c'est Marc Detraux du Vino Vino qui a composé la carte selon l'arôme dominant de la bouteille. Plus besoin de connaissances encyclopédiques pour choisir un vin, laissez-vous guider par votre bon sens dans l'harmonie des goûts. Voulez-vous un blanc plutôt sur le citron, la  pèche, l'ananas ou la pierre à fusil ? Cherchez-vous un rouge plutôt sur le fruit (cerise, groseille, mûre...) ou le chocolat, champignon, vanille ? Il y a moyen de s'amuser !

Le restaurant est ouvert depuis le mois de juillet et il sera déjà repris au Michelin 2009 qui sort en mars, juste reconnaissance du talent du cuisinier.

Un bon resto au centre de Namur, le fait est assez rare, il faut donc réserver pour avoir une place.

Pour + d'infos: http://www.parfumsdecuisine.net/

 accueil

 

PC 001

 

PC 002

 

PC 003

 

PC 016

 

 

PC 007

 

PC 009

 

PC 011

 

PC 019

 

PC 022

 

PC 025

21:05 Écrit par Cueillelejour dans Escapades | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : namur, lekeu, parfums de cuisine |  Facebook |

Saint Nicolas en bonne compagnie

Bel effort d'économat mercredi passé, les comptes sont revenus dans le vert. Petit coup de pouce de tante Domi qui nous prête désormais un nappage en tissu, beaucoup plus chic d'ailleurs que les éternelles nappes en papier. Un grand merci! 

Vu que j'ai oublié mon appareil photo, Philippe m'a filé sa clé USB pour réaliser le diaporama. 007 n'est jamais à cours de ressources.

Petite surprise en début de cours, quelqu'un s'est amusé à changer toute la disposition de la classe. Sympa pour retrouver le matériel, sans compter que les pots d'épices se cachent maintenant derrière 2 armoires ! Enfin, l'ennui naquit un jour de l'uniformité...

Autre surprise: visite de St-Nicolas, comme par hasard juste au moment de l'apéro et des zaks. Voilà un saint qui a du flair ! Le temps d'une photo de groupe et il repart vers d'autres élèves bien sages, avec non pas son baudet mais le petit Guy.

Menu du jour:

Recette fétiche de Troisgros à Roanne, l'Escalope de saumon à l'oseille donne du tonus à ce poisson. Surtout quand on ne le cuit pas trop, c'est un régal pour ceux qui aiment les notes acidulées. Beau travail du groupe d'Olivier.

A rital, rital et demi. Et c'est avec un rital et demi aux fourneaux que s'est réalisé notre Risotto aux scampis et coulis de crustacés. Votre serviteur (le demi) à la cuisson des scampis et au coulis de crustacés, et Papy Jean à la cuisson du riz pour améliorer la recette de départ, un peu fade au niveau des aromates. Il a du raper le parmesan avec une rape de schtroumph, généreusement prêtée par 007 (encore lui!). Une fois à table, comme on dit là-bas, le riz nait dans l'eau et meurt dans le vin. Nous avons tout fait pour.

L'équipe des filles nous a fait un Bavarois au chocolat blanc et noisettes, coeur à la vanille, artistiquement décoré. Joli travail d'allumeuse de Mélanie qui a bien joué d'un chalumeau de schtroumph.

Olivier tombe en extase devant une tétine au chocolat. Est-ce la venue de Saint Nicolas ou son fantasme chronique du retour à la mère (vous savez, celui qui le rend si infantile devant les femmes) ? Allez savoir !

Et nous terminons par un autoportrait de Caroline L. qui tient à prouver ainsi qu'elle était bien présente, même si elle prenait les photos.

18:13 Écrit par Cueillelejour dans Cefor | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : saint nicolas |  Facebook |