08/11/2008

Olivier Roellinger change de cap

Le chef breton Olivier Roellinger, a décidé au faîte de sa gloire de fermer le 15 décembre prochain son restaurant trois étoiles de Cancale, en Bretagne. Ci-dessous la Newsletter que j'ai reçue ce matin.
Je suis très heureux d'avoir pu partager pendant tant d'années d'éblouissants moments de table au relais gourmand d'Olivier Roellinger dans la convivialité de l'accueil de toute son équipe. J'en garderai un précieux souvenir. C'est avec d'autant plus d'émotion que j'y mangerai une dernière fois la semaine prochaine.
 
Je resterai un assidu visiteur du Coquillage, où il fait bon grignoter les produits de la mer sous l'oeil bienveillant de Laetitia.
 
A bientôt pour de nouvelles aventures,

 

PARTAGER MA CUISINE AUTREMENT

Si j’ai passé avec bonheur 26 années derrière mes fourneaux, l’envie de partager ma cuisine autrement et une difficulté chaque jour plus grande d’assumer physiquement les services quotidiens, m’ont conduit avec ma femme Jane à prendre la décision de fermer le restaurant Olivier Roellinger. Ce relais gourmand, cette table qui nous a offert d’accéder à la troisième étoile fermera ses portes le 15 décembre 2008.

Pas question cependant d’arrêter la cuisine mais bien plutôt d’exercer ce métier et cette passion différemment et cela plus en accord désormais avec mon désir profond de transmettre ce goût et cette pratique avec les équipages des Maisons de Bricourt et chacun d’entre vous.
Le Coquillage, le restaurant du château Richeux gardera son esprit « nature et convivial » et proposera désormais un menu « O. Roellinger » fondé sur mes grands classiques et de nouvelles créations que je rapporterais de mes équipées corsaires aux quatre coins du monde. En effet,  je vais poursuivre ma route à la rencontre des goûts et des hommes pour faire partager au plus grand nombre cette culture des épices qui constitue un voyage gustatif riche d’émotions et de partage. Dans l’entrepôt « Epices-Roellinger », je vais créer de nouvelles poudres d’épices, d’herbes et d’aromates, pour accompagner chacun dans l’élaboration d’une cuisine savoureuse.

Car si le restaurant gastronomique ferme ses portes, je reste avec Jane aux côtés des équipages de toutes les Maisons de Bricourt pour mettre en œuvre de belles idées. Cette décision va nous permettre de donner une nouvelle vie à cette maison qui m’a vu naître.

Nous voulons dire ici toute notre gratitude à nos clients qui ont su par leur exigence et leur gourmandise nous accompagner dans cette aventure. A tous, nos clients de la première heure et à chacun d’entre vous, nous serons toujours très heureux de vous retrouver aux Maisons de Bricourt.

Jane et Olivier Roellinger

Voir l'animation >>

17:27 Écrit par Cueillelejour dans Escapades | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bretagne, cancale, roellinger |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.